Auteur Sujet: Johnny Hallyday hospitalisé à Los Angeles  (Lu 1081 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
Johnny Hallyday hospitalisé à Los Angeles
« le: 09 décembre 2009 à 22:17:10 »
Johnny Hallyday avait déjà été opéré à deux reprises cette année d'un cancer du côlon

Photos: Johnny en fauteuil roulant

LOS ANGELES Johnny Hallyday, hospitalisé aux Etats-Unis à la suite d'une infection, subit depuis quelques mois des ennuis de santé à répétition, dont un "petit" cancer du côlon, mais son entourage se veut rassurant au moment où le chanteur fait ses adieux à la scène.

Le rockeur de 66 ans a été hospitalisé lundi à Los Angeles (Californie, ouest des Etats-Unis) à la suite d'une infection consécutive à une intervention pour une hernie discale, a annoncé son service de presse.
Le chanteur, hospitalisé au Cedars Sinai de Beverly Hills, un quartier cossu prisé des célébrités, à l'ouest de Los Angeles, a été "placé sous antibiotiques" et "devrait sortir dans les prochains jours", a indiqué mercredi à l'AFP son producteur Jean-Claude Camus.

"J'ai eu (son épouse) Laeticia au téléphone. Je ne l'ai pas sentie inquiète", a-t-il dit.
"Johnny souffrait de son opération récente pour une hernie discale. Il a consulté là-bas et on lui a diagnostiqué une infection post-opératoire", a ajouté le producteur.
Le chanteur avait été opéré le 26 novembre à Paris par le neurochirurgien Stéphane Delajoux. "Il est resté à la clinique deux jours et il a eu un feu vert pour prendre l'avion quatre jours plus tard pour Los Angeles", a expliqué M. Camus.

"Le voyage l'a un peu fatigué et c'est pour cela qu'on l'a vu en fauteuil roulant à l'aéroport, mais il marchait normalement", a assuré M. Camus, alors que des photos de paparazzis le montraient en fauteuil à sa descente d'avion.
Les rumeurs sur la santé de "l'idole des jeunes" des années 1960 vont bon train depuis cet été. Fin juillet, il avait été hospitalisé neuf jours, officiellement pour un bilan de santé demandé par les assureurs de sa tournée à la suite d'une chute sur son yacht.
Mais deux mois plus tard, à la surprise générale, il révélait avoir été opéré d'un "petit cancer du côlon", désormais "guéri".

Fin septembre, le chanteur a repris comme prévu son gigantesque "Tour 66", présenté comme sa tournée d'adieux. Mais depuis, chaque pépin de santé est abondamment commenté, comme le 29 septembre lorsque le chanteur annule un concert à la dernière minute à Bruxelles pour une extinction de voix.
Fans et journalistes relèvent ses difficultés à se déplacer sur scène et, mi-novembre, son entourage doit même démentir une nouvelle hospitalisation.
Ces dernières semaines, Johnny lui-même a mené une véritable offensive médiatique pour "couper court aux rumeurs". En direct sur TF1, puis dans la presse, il affirme "n'avoir subi ni chimio, ni rayons" et "n'avoir aucune séquelle" de ce "petit cancer" pour lequel il a été opéré à deux reprises.
Martelant que "tout va bien", il dément aussi des rumeurs de divorce avec Laeticia.

Après son hospitalisation à Los Angeles, les vacances de Noël en famille dans son chalet de Gstaad (Suisse) "sont toujours d'actualité et la reprise de la tournée est maintenue pour le 8 janvier à Amiens (nord de la France)", assure Jean-Claude Camus.

Vingt-quatre concerts sont encore programmés, à un rythme très intense - presqu'un par jour - jusqu'au concert de clôture, le 13 février à Paris.
Johnny compte ensuite prendre une année sabbatique. Mais il parle déjà de ses futurs projets: un disque "d'ici à deux ans" et peut-être un film avec le réalisateur américain Quentin Tarantino, qui "est en train de (lui) écrire un scénario".



Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
Sera-t-il capable d’achever sa tournée ?
« Réponse #1 le: 11 décembre 2009 à 20:23:23 »
BRUXELLES Le système immunitaire du rockeur aurait été affaibli par les fortes doses de cortisone qu’il a prises pour assurer ses concerts
LOS ANGELES Dans les moments douloureux que traverse Johnny, Laeticia ne quitte désormais plus l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles. Alors qu’on les disait il y a quelques semaines au bord du divorce (allégations que les deux principaux intéressés avaient vivement démenties), Laeticia est au chevet de son rockeur de mari 24 h/24 et elle était à ses côtés à son réveil.

Il est vrai que l’inquiétude est vive. Selon certaines sources, le système immunitaire de Johnny aurait été affaibli par les fortes doses de cortisone prises récemment pour pouvoir assurer ses concerts ! Voilà qui repose évidemment la question de cette tournée interminable que ses producteurs ont imposée à Johnny. Il a beau être costaud, il n’en a pas moins 66 ans et se retrouver près d’un an sur la route à cet âge-là, avec un concert aussi physique, relève aux yeux de certains de la folie, surtout lorsque le sort s’acharne en plus !

Depuis cet été, les ennuis de santé du chanteur n’ont fait que se multiplier. Il y a d’abord eu son hospitalisation à la suite d’une chute sur son yacht. Puis, dans la foulée, son opération pour un cancer du côlon. Et, fin septembre, l’inquiétude a repris de plus belle lorsqu’il a annulé un de ses concerts bruxellois, officiellement pour une extinction de voix.

Si, pour l’instant , la fin de sa tournée n’est pas annulée, on peut légitimement se demander s’il sera capable de reprendre la route dès le 8 janvier et d’assurer 24 concerts en 5 semaines ! La question se pose, en tout cas, au vu de la tournure prise par les événements ces dernières heures. Même si les enjeux financiers sont énormes, il est peut-être temps pour lui de s’arrêter là...



F. S.

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
Johnny Hallyday de nouveau dans le coma
« Réponse #2 le: 11 décembre 2009 à 20:24:24 »
LOS ANGELES Johnny Hallyday a de nouveau été placé en coma artificiel vendredi à Los Angeles, alors que la polémique enfle autour du Dr Stéphane Delajoux, le chirurgien parisien responsable de la première intervention, qualifiée de "massacre" par l'entourage du chanteur.

Le chanteur a été "placé en coma artificiel cette nuit à Los Angeles pour une raison de confort, pour l'empêcher de souffrir et pouvoir lui administrer son traitement", a indiqué le service de presse. Il semble également que les enfants de Johnny, David et Laura, aient pris l'avion afin d'être auprès de leur père à Los Angeles.

Johnny Hallyday avait déjà été placé en coma artificiel par les médecins de l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, où il avait été admis lundi pour une infection consécutive à l'opération d'une hernie discale le 26 novembre à Paris.
Le chanteur a dû être réopéré dans la nuit de mercredi à jeudi en raison de lésions importantes résultant de cette intervention.

Vendredi matin, le producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus, s'était voulu rassurant, indiquant que le rocker était "conscient" et avait "reconnu" son épouse Laeticia. "Il est tiré d'affaire", avait-il assuré.

Le producteur a violemment mis en cause le Dr Stéphane Delajoux, le neurochirurgien qui a opéré le chanteur le 26 novembre à la Clinique internationale du parc Monceau à Paris. "On nous a dit que c'était un massacre. Les chirurgiens de Los Angeles ont dit qu'ils étaient outrés", a déclaré M. Camus.

"J'ai entendu parler d'une possible procédure judiciaire à venir", a-t-il dit.
Jean-Claude Camus a estimé que Johnny Hallyday était "parti beaucoup trop vite pour Los Angeles, avec l'autorisation du chirurgien parisien".

"J'ai eu ce médecin en personne en ligne qui m'a assuré qu'il n'y avait aucun problème pour ce voyage et cela m'avait stupéfait, étant donné que j'ai eu moi-même deux hernies discales", a-t-il ajouté. Peu auparavant sur RTL, il avait indiqué que le chanteur était apparemment "parti sans drain, sans rien", après son opération parisienne.

Un médecin à la réputation sulfureuse

Le Dr Delajoux est très connu dans le milieu artistique. Il avait opéré l'actrice Marie Trintignant à Vilnius, quelques jours avant son décès, dans une clinique de Neuilly-sur-Seine où il exerçait à l'époque. En 2007, il avait également opéré l'actrice Charlotte Gainsbourg pour résorber un hématome à la suite d'une hémorragie cérébrale.

Mais c'est aussi un médecin à la réputation sulfureuse, condamné à plusieurs reprises par la justice, dans des dossiers en responsabilité médicale, ainsi que pour fraude fiscale et escroquerie. Me Olivier Metzner, l'avocat de l'ordre des Médecins, l'a accusé d'être "un homme sans scrupules", poursuivi "régulièrement" devant le Conseil de l'ordre, et qui est "loin d'être recommandable".

Après plusieurs jours de silence, le Dr Stéphane Delajoux s'est exprimé vendredi par le biais de son avocat, Me David Koubbi. Celui-ci a indiqué que l'intervention s'était "parfaitement bien déroulée" et que les examens post-opératoires étaient "normaux". L'opération "n'était pas hémorragique et ne nécessitait donc pas la pose d'un drain", a-t-il ajouté.

En tout état de cause, la tournée du chanteur, dont les ennuis de santé se multiplient depuis cet été, semble entre parenthèses. "De toute évidence, une reprise de la tournée le 8 janvier (à Amiens) comme prévu, ça semble très court", a déclaré M. Camus.

Johnny - Que je t'aime
QUE JE T AIME 2006

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 7.0 MS Internet Explorer 7.0
    • L'hebdo de la gravure
Re : Johnny Hallyday hospitalisé à Los Angeles
« Réponse #3 le: 11 décembre 2009 à 20:24:42 »
La famille de Johnny Hallyday n'exclut pas de poursuivre la clinique qui l'a opéré


Le famille de Johnny Hallyday n'exclut pas d'engager des poursuites judiciaires contre la clinique parisienne où le chanteur avait été opéré d'une hernie discale le 26 novembre, a annoncé vendredi son producteur et ami Jean-Claude Camus.

Au cours d'une nouvelle intervention chirurgicale dans la nuit de mercredi à jeudi à Los Angeles, «il semblerait que les Américains aient réparé des choses qu'ils trouvaient très mal faites et qui auraient entraîné ces complications», a-t-il dit sur France-Info.

A la question de savoir s'il y aurait des suites judiciaires à cette affaire, M. Camus a répondu l'avoir «entendu dire». L'épouse de Johnny Hallyday, Laeticia, est «très en colère» car «il a frôlé le pire». «Il semblerait que la moelle ait failli être touchée».

Sur RTL, le producteur a ajouté que l'opération avait été «un massacre», selon les médecins américains. «Les Américains ont constaté que (...), semble-t-il, il y avait des séquelles, des choses qui n'étaient pas du tout normales, que (l'infection) était en train d'attaquer sa moelle» épinière.

Jean-Claude Camus a expliqué que le chanteur n'avait «pas fait d'imprudence» en partant à Los Angeles peu de temps après son opération. «J'ai eu personnellement son chirurgien au téléphone une semaine environ avant l'opération. Il m'a dit 'non, c'est rien du tout, 48 heures d'hôpital et quatre jours après, il peut partir à Los Angeles»', a rapporté le producteur. Et de s'étonner: «il semblerait qu'il soit parti sans drain, sans rien».
Interrogé sur France-Info sur sa tournée d'adieux «Route 66», qui doit reprendre le 8 janvier à Amiens (Somme), il a dit préférer «attendre quelques jours» pour répondre à cette question.
«Si les médecins me disent, contrairement à ce qui s'est dit pour son départ à Los Angeles, Johnny a besoin de huit à dix jours de plus de repos pour reprendre sa pleine forme, bien entendu, il aura huit à dix jours de plus de repos et qu'on retardera quelques dates, mais ça n'est pas encore décidé, on n'en est pas encore là», a-t-il ajouté.