Auteur Sujet: Volkswagen lance ses pièces détachées "low cost": moins chères mais moins solide  (Lu 829 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 8.0 MS Internet Explorer 8.0
    • L'hebdo de la gravure
On connaissait Motrio pour Renault, Eurorepar pour Citroën et Motorcraft pour Ford. Et bien c'est au tour de Volkswagen de lancer en France sa marque de pièces détachées "low cost", qui existe déjà en Allemagne sous le nom "Economy parts". Si le nom "gaulois" n'est pas encore officiellement dévoilé, il pourrait s'agir de "Pack Economie". Contrairement aux autres labels éco, qui sont multimarques, les pièces de cette gamme ne seront dédiées qu'à celles du groupe, sauf Audi.

Le but, proposer bien sûr aux clients de voitures qui ont dépassé les 5/6 ans des pièces moins chères. Hervé de Labriffe, directeur pièces et services du groupe VW parle d'une moyenne de – 30 %. Sympathique me direz-vous. Oui mais il explique dans le même temps que la "volonté est de proposer des pièces de qualité Volkswagen mais avec une durée de vie qui soit adaptée à l'âge du véhicule de nos clients ou de leur kilométrage annuel pour récupérer notamment dans nos réseaux l'entretien des véhicules de plus de 5 ans".

D'où incompréhension. Parce que c'est bien beau – 30 %, mais si la pièce dure 30 % de temps en moins, je ne vois pas personnellement où est l'économie au final. Autant se fournir directement sur des sites de vente de pièces détachées qui vendent les mêmes pièces que les constructeurs, mais moins chères car obtenues en direct de l'équipementier. Là, on a une qualité de fabrication et une durée de vie égale à la pièce de rechange traditionnelle.

Remarquez c'est une réflexion que l'on peut faire pour toutes les gammes citées au début de l'article. Elles sont moins chères mais les constructeurs reconnaissent aussi une durée de vie moindre. Alors on va dire que c'est réservé aux propriétaires qui savent que leur voiture est plutôt en fin de vie et ne fera plus très long feu, ou a ceux qui veulent revendre un véhicule en bon état mais laisseront au futur acquéreur le soin d'assumer des remplacements de pièces plus réguliers. Drôle de mentalité toutefois. Bref...

La question étant aussi de savoir si les chefs d'atelier, au moment de faire les devis, mettront en avant la possibilité de réduire la note avec cette gamme de pièce mais contre une durée de vie moindre, ou s'ils s'arrêteront au premier aspect.

En conclusion, cette gamme de pièces va avoir le mérite d'exister, mais il faut que le client la choisisse en connaissance de cause, c'est à dire en sachant que la qualité et la longévité de celle-ci est moindre. Amen...