Auteur Sujet: 81% de pneus mal gonflés  (Lu 873 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 8.0 MS Internet Explorer 8.0
    • L'hebdo de la gravure
81% de pneus mal gonflés
« le: 14 juin 2010 à 20:12:24 »
Bridgestone mène une grande opération de sensibilisation auprès des automobilistes pour surveiller leurs pneus

BRUXELLES Si, à l’approche de l’été, tout le monde pense à bichonner sa voiture à l’intérieur comme à l’extérieur pour un éventuel départ en vacances ou pour simplement lui redonner son lustre, bien peu d’automobilistes accordent de l’importance à l’état de leurs pneumatiques. Pas plus tard qu’il y a quinze jours, l’équipementier Bridgestone annonçait que 30 % des automobilistes, malgré les températures clémentes du moment, n’avaient toujours pas rechaussé leurs pneus été.

Au-delà de cet oubli, Bridgestone insiste également sur l’importance d’une vérification régulière de l’état des pneus. Et pour cause, ce ne sont que quelques centimètres carrés de gomme qui relient la voiture à la route. Or, les Belges n’en ont visiblement pas suffisamment conscience.

Lors d’opérations de prévention menées à travers le pays où la société propose gratuitement une vérification des pneumatiques, il est apparu que 81 % des pneus contrôlés sont sous-gonflés et 17 % présentent une profondeur de sculptures sous la limite légale de 1,6 mm.

Des pneus sous-gonflés présentent un risque pour la sécurité routière notamment de par l’allongement de la distance de freinage. Le pneu sous-gonflé augmente les forces de frottement.

On estime que 150.000 accidents en Europe sont provoqués par des pneus sous-gonflés. Les pneus trop usés jouent, eux, un rôle dans les pertes de contrôle de véhicules notamment sous la pluie puisque les rainures sont là pour évacuer l’eau et maintenir le contact avec la route en évitant l’aquaplanage.

Autre inconvénient des pneus mal gonflés ou en mauvais état, les conséquences sur le portefeuille. Un pneu sous-gonflé s’use 15 % plus vite et, dans les deux cas, la consommation de carburant s’en trouve augmentée de manière conséquente. Bridgestone estime à 5,2 milliards d’euros le carburant ainsi gaspillé chaque année.

Pour faire prendre conscience de ces réalités, une vaste opération de contrôle des pneus est menée jusqu’à ce samedi de 10 à 19 h sur le parking du Woluwe shopping center de Bruxelles.




M. Ka.

© La Dernière Heure 2010