Auteur Sujet: La tête de Papa se vend bien  (Lu 755 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mike

  • Mon pc et mes forums son ma passion
  • Administrateur
  • *
  • Messages: 3217
  • Karma: 300
  • Sexe: Homme
  • OS:
  • Windows XP Windows XP
  • Browser:
  • MS Internet Explorer 8.0 MS Internet Explorer 8.0
    • L'hebdo de la gravure
La tête de Papa se vend bien
« le: 10 février 2010 à 19:41:45 »
Les petites filles seront déguisées en princesses alors que les garçons choisissent des héros

CHARLEROI Les retardataires qui n’ont pas encore leur costume de carnaval devront se contenter des restes dans les magasins. Les stocks ont en effet fortement diminué, comme c’est le cas au Cotillon, magasin très réputé de Charleroi. Car certains viennent de loin pour acheter un costume, un masque ou un accessoire.

“Une dame vient de me contacter pour un bonnet de Schtroumph. Elle n’en trouvait nulle part sauf chez moi” , raconte Georges Constant, gérant du magasin. Parmi les masques, le public peut d’ailleurs trouver quelque figure devenue rare. “Je vends le masque d’E.T. l’extraterrestre mais aussi de Schrek. Walt Disney arrête de commercialiser les masques, donc nous avons constitué des stocks. Des gens sont venus de Flandre pour m’acheter des masques d’E.T.”

Georges Constant commercialise également un masque qui ressemble à s’y méprendre à la figure de Michel Daerden. “J’en ai encore vendu six en une fois récemment. Ce n’est pas un masque de Michel Daerden mais il lui ressemble fort. D’autres grandes figures internationales remportent également leur succès comme Barack Obama, Nicolas Sarkozy et Michael Jackson.”

Du côté des costumes, les enfants restent classiques. Les garçons optent surtout pour les tenues des héros de films comme Spiderman, Batman, Dark Vador. “Les cow-boys, les Indiens, les policiers ont aussi beaucoup de succès. Chez les filles, le choix se tourne surtout vers les robes de princesse. Elles ont un choix de couleurs important. Les robes de mariée et les tenues de sorcière marchent fort aussi.”

Le gérant du Cotillon et son épouse travaillent d’arrache-pied pour satisfaire leurs clients. Après le Mardi gras, les clients prépareront le Laetare et les nombreux grands feux. “Nous sommes occupés jusqu’au mois d’avril. Après, on nous demandera des costumes pour les fancy-fairs dans les écoles. Mais, un conseil, il vaut mieux les acheter maintenant tant qu’il y en a encore dans les rayons.”




Marie Adam

© La Dernière Heure 2010